Favoris & partage

Le Contrat territorial de bassins versants : 2,3 M€ pour la qualité des eaux

Le 23 février dernier, Cap Atlantique, le Conseil Général du Morbihan, la Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique, le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Loire Océane et l’agence de l’eau Loire-Bretagne ont signé à Assérac un Contrat Territorial pour les bassins versants* littoraux (Pont-Mahé, Mès et Littoral Nord).

Animé par Cap Atlantique, ce contrat traduit la volonté des acteurs locaux d’agir ensemble pour :

  • améliorer l’état des milieux aquatiques et de la qualité des eaux,
  • contribuer à pérenniser les activités socio-économiques qui en sont tributaires (saliculture, conchyliculture, pêche à pied, baignade…).

* Un bassin versant : est une portion de territoire délimitée par des lignes de crêtes dont les eaux alimentent un exutoire commun : un cours d’eau ou la mer (source : Technoscience).

Objectifs et programme d’actions du contrat territorial 2011-2015 :

Le Contrat Territorial de bassins versants constitue un des premiers contrats territoriaux pour le littoral et un des plus complets à l’échelle du bassin Loire-Bretagne. Il porte sur une vingtaine d’actions réparties selon les objectifs visés :

- Préserver les activités professionnelles et de loisirs liées au littoral

  • Améliorer la qualité sanitaire des coquillages
  • Assurer la qualité des eaux de baignade
  • Connaître, réduire et gérer les marées vertes sur le littoral de Cap Atlantique
  • Étudier les conditions d’un transfert de la compétence « eaux pluviales » des communes vers Cap Atlantique pour une gestion qualitative et quantitative par bassin-versant

- Favoriser une gestion fonctionnelle et adaptée des cours d’eau, marais et zones humides 

  • Restaurer et entretenir les marais et cours d’eau des bassins versants du Mès et Pont-Mahé
  • Restaurer et entretenir les marais du Lesté

- Lutter contre la pollution des eaux par les pesticides

  • Accompagner les communes dans l’entretien des espaces publics sans polluer (Charte des communes)
  • Engager les habitants vers un jardinage sans pesticides (Charte de l’habitant)
  • Poursuivre le suivi de qualité des eaux pour le paramètre pesticides

- Répondre aux objectifs « eau » définis par le SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux) Estuaire de la Loire sur le bassin versant Littoral Nord

- Préserver les ressources en eau potable

  • Mettre en conformité le périmètre de protection de captage de l’Étang de Sandun
  • En projet : favoriser les économies d’eau potable

- Sensibiliser les habitants au bassin versant, aux milieux aquatiques et à leur biodiversité par des animations et des sorties pédagogiques (Excursions  en  terres  humides,  Samedis fermiers, sensibilisation sur la biodiversité des mares…).

L’ensemble des actions du contrat territorial feront l’objet d’une évaluation en 2015.

Chiffres clés      

  • Coût prévisionnel total du contrat : 2 312 481 € sur 5 ans,
  • Financement : agence de l'eau Loire-Bretagne 47 %, Cap Atlantique 24 %, Chambre d'agriculture 4 %, CPIE Loire Océane 2,5 %, Conseil Général du Morbihan 2 %. Autre financeurs : 20,5 % (dont Région des Pays de la Loire au travers du Contrat Régional de Bassin-versant à hauteur de 15 %),
  • 23 200 hectares de bassins versants (Pont-Mahé, Mès et Littoral Nord),
  • Plus de 100 km de façade littorale de Pénestin à Pornichet,
  • 115 km de cours d'eau et 1 085 hectares de marais.

Consulter la vidéo de la signature du Contrat territorial de bassins versants

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (2 votes)

Utiliser ce widget

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !