Aménagements littoraux

Sentier littoral et milieux naturels

Le sentier littoral, appelé également "sentier des douaniers", est le chemin côtier qui longe la mer sur le littoral français. 

La randonnée sur le sentier littoral doit répondre à deux exigences : accueillir les promeneurs dans de bonnes conditions et préserver les milieux naturels qui lui sont associés (dunes, côte rocheuses, petites formations herbacées, zones humides,…).

 

Les premières réalisations : Côte sauvage, dune de Pen Bron et sentier littoral de Pénestin.

Suite à la catastrophe de l’Erika et pour mieux gérer la fréquentation touristique sur des sites fragiles, la Côte Sauvage (Le Pouliguen, Batz-sur-Mer, Le Croisic), la dune de Pen Bron (La Turballe) et la côte nord de Pénestin ont bénéficié entre 2003 et 2008 d’un programme de restauration paysagère et écologique de leurs milieux naturels littoraux.

Cap Atlantique et les communes ont travaillé ensemble pour réaliser les aménagements suivants :

  • protection des secteurs les plus fragiles,
  • canalisation du public sur le sentier littoral,
  • création de pistes cyclables,
  • réorganisation des aires de stationnement existantes,
  • suppression des stationnements sauvages et amélioration de la signalétique.

    Côte Sauvage du Pouliguen

En savoir plus sur les circuits de randonnée sur le territoire de Cap Atlantique

 

Des projets à venir

 

Le Plan Littoral

Périmètre du Plan Littoral sur le territoire de CAP Atlantique

En 2010, le Conseil Général de Loire-Atlantique a proposé d’entreprendre un programme de restauration du sentier côtier et des espaces naturels littoraux des communes d’Assérac, Mesquer, Piriac-sur-Mer et La Turballe (au nord du Port). L’objectif est de traiter, selon des méthodes légères, les secteurs qui n’ont pas fait l’objet de restauration suite à la marée noire de l’Erika.

Les travaux, sous maîtrise d’ouvrage Cap Atlantique, consistent à assurer la continuité et une meilleure sécurisation du cheminement littoral ainsi que la restauration ou la mise en défens (protection) de la végétation (installation de ganivelles, fils lisses, fascinage, signalétique,…).

Le montage l’opération a été réalisé en étroite concertation avec élus et services des communes, du Conseil Général et de Cap Atlantique. Plusieurs visites de terrain associant tous ces partenaires ont eu lieu sur les quatre communes.

Les travaux ont démarré en 2011 et se poursuivent en 2012.

 

Secteur concerné par le Plan Littoral      

 

La Pointe de Pen Bé

Cap Atlantique a élaboré un plan de gestion de la Pointe de Pen Bé, propriété du Conservatoire du Littoral, en concertation avec ce dernier, le Conseil Général de Loire-Atlantique et la commune d’Assérac. Celui-ci va permettre la restauration de milieux naturels exceptionnels d’intérêt européen, les landes littorales. La découverte par le public de ce site se fera par un sentier balisé. Les premiers travaux démarreront courant 2012.

 Localisation du site de Pen Bé - commune d'Assérac         Landes de Pen Bé

 

Finalisation de la restauration du sentier côtier de Pénestin

Un tiers environ du littoral communal ayant été restauré, il est apparu opportun de continuer cette opération sur le reste de la commune pour une plus grande cohérence en matière de protection des espaces. Une étude de faisabilité a déjà été réalisée entre la pointe de la Mine d’Or et la pointe de Loscolo. Les études techniques et administratives sont à terminer pour envisager un démarrage des travaux en 2012.

Restauration du littoral de Pénestin       

Lien vers la carte des circuits de randonnée

 

Informations pratiques pour fréquenter le sentier littoral

Pour circuler en toute quiétude, observer la nature tout en respectant les aménagements, il convient de :

  • circuler sur les chemins matérialisés,
  • respecter les mises en défens favorisant le développement de la végétation,
  • ne pas circuler sur les espaces naturels à vélo ou avec des véhicules motorisés (interdiction nationale),
  • conserver vos déchets, y compris les mégots de cigarettes et les déposer dans les corbeilles de propreté disposées à cet effet,
  • tenir votre chien en laisse et ramasser ses déjections,
  • ne pas cueillir de plantes sur ces espaces naturels,
  • signaler aux mairies toute dégradation afin de limiter les risques pour les promeneurs.

 

Téléchargement :

  • Découvrir et respecter la côte sauvage

  • Le site de Pen bron à La Turballe est un milieu fragile, Protégeons-le !

 

  

Aucun vote pour l'instant.